+687 27 84 00

+687 27 84 01

Un été propice à l’immobilier haut-de-gamme

Posté le : 14/08/2017

Selon Alexander Kraft, Président - Directeur Général de Sotheby’s International Realty France - Monaco « nous vivons actuellement l’été le plus actif depuis au moins 5 ans. Habituellement on observe un ralentissement début juillet et là, alors que nous sommes début août, il existe encore une activité continue dans presque tous les marchés de l’Hexagone, y compris Paris où nous attendons une année 2017 record. On voit aussi, depuis 2-3 mois, le segment très haut de gamme se réveiller, pour de belles propriétés d’exception entre 20M et 150M€. Nous avons d’ailleurs en ce moment 3 transactions en cours sur la Côte d’Azur entre 50M€ et 150M€. Après une année 2016 qui s’était clôturée sur une note positive, 2017 remplit ses promesses avec en plus, des acheteurs américains et chinois particulièrement actifs. En effet, le marché de l’immobilier de luxe a encore connu une nette accélération depuis le résultat de l’élection présidentielle. On peut véritablement parler « d’effet Macron », surtout pour les acheteurs étrangers qui semblent retrouver confiance dans le marché de l’immobilier de prestige français. Ils profitent aussi d’une belle combinaison de facteurs pour investir avec notamment un plus grand choix de propriétés, des prix encore très intéressants par rapport à d’autres marchés internationaux et un taux de change dollar/euro avantageux. Il est encourageant de les voir retourner sur notre marché de prestige », explique Alexander Kraft. Toujours à l’échelle nationale, on note une nouveauté de taille : le retour des acheteurs chinois. Ces derniers reviennent sur le marché après 4 ans d’absence ! Cela est dû à la spectaculaire croissance économique chinoise (+17% au 1er trimestre) et à la belle stabilité de la pierre française. « La reprise du marché immobilier de prestige depuis la rentrée 2016 a été particulièrement prononcée pour les biens « entrée de gamme » jusqu’à 1,5M€ car ce sont particulièrement les acquéreurs français qui se sont positionnés sur cette gamme de prix. D’ailleurs quelques Français plus fortunés se placent sur des biens à plus de 5M€. Profitant de la baisse des prix, spécialement en province (de 15 à 25% en 2015-2016), d’un large éventail de biens sur les marchés estivaux (stock en hausse constante depuis 2012), et de taux d’intérêt historiquement bas, ces acquéreurs concrétisent leurs projets d’achat qu’ils avaient repoussés pendant 5 ans du fait d’incertitudes politiques, fiscales et économiques. En mai, plus de 75% de nos clients étaient Français, alors que normalement plus de 50% d’entre eux viennent de l’étranger. », conclut Alexander Kraft.